Mon expat: un nouveau départ

Plus qu’une envie, un rêve: aventureuse dans l’âme, j’ai toujours su que j’essaierai quelque chose ailleurs. Plus les années se dérobaient sous mes pieds, plus l’envie se faisait ressentir. La trentaine enclenchée lol j’avais besoin d’un nouveau départ, pouvoir me sentir vivante.

Vivre en Espagne, à Valencia, était un rêve que je nourrissais depuis des années. De part mes origines, ce pays m’a toujours attiré. Petite, j’adorais passer mes étés chez mes grands parents avec toute la famille dans un petit village près de Valencia: Sot de Ferrer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chaque expatrié a son aventure, son histoire. Pour moi, c’est un grand changement de vie, on quitte ses proches, son pays d’origine, ses habitudes, son appart… L’excitation de vivre de nouvelles expériences est enrichissante et unique. On s’intéresse à de petites choses et parfois ces choses simples, vous permettent d’apprécier votre journée. Certains jours on a aussi le sentiment d’être un peu seul et les doutes peuvent vite s’installer. Il faut pouvoir s’adapter et se sociabiliser (Hors de son confort habituel on est davantage poussé à aller vers « l’autre ») pour créer de nouveaux liens.

Comment? En s’inscrivant a une activité (danse, théâtre, sport etc..),  au travail ou encore via les réseaux sociaux: Il existe par exemple de nombreux groupes Facebook (ex: les Francophones à Valencia ou encore Français à Valencia) Ça aide! Ils organisent souvent des événements. (Apéro, activité sportive… ) On peut y faire de belles rencontres. (je pense que c’est valable pour chaque pays). C’est important de pouvoir se faire un réseau, quand on arrive dans un nouvel environnement.

Pour réussir ou faciliter son expatriation. cela demande une certaine organisation et préparation. Si vous souhaitez vous aussi sauter le pas, la première chose est de bien  choisir l’endroit où vous souhaitez vivre et de connaître les raisons qui vous y poussent. Regarder comment vous loger et les quartiers qui seront susceptibles de vous plaire. Vous pouvez ensuite vous informer sur le marché du travail, les salaires ainsi que les démarches à faire concernant les papiers (visa, NIE, carte de séjours etc). Certaines   démarches administratives peuvent être faites depuis votre pays d’origine, un gagne temps! (c’était la minute conseil  😉 ).

Malgré ces belles paroles, je vous avoue qu’étant tous les 2 fâchés avec l’organisation (Oui,  j’ai embarqué mon homme dans l’aventure 🙂 ) nous sommes partis, comment dirions nous… « à l’arrache », sans logement, ni travail (pour ma part). Tant qu’à tenter l’aventure autant le faire à fond. Je vous rassure j’ai tout de même ouvert mon PC pour m’ informer des démarches à faire une fois sur place (je suis allée chercher la plupart de mes informations sur le site expatvalencia. Ils peuvent aussi vous accompagner, moyennant finance, dans vos démarches).

Il est donc difficile de passer à côté de la paperasse administrative. Il nous aura fallu tout de même 2 mois pour avoir un rdv afin d’obtenir « el Numero de Identidad de Extranjero » (NIE). Très important pour pouvoir travailler, ouvrir un compte bancaire, une ligne internet, acheter une voiture… ou monter son entreprise (d’où l’importance de préparer un minimum son départ). Je vous rassure une fois le rdv obtenu, tout va très vite. Il suffit juste de bien remplir les papiers nécessaires et payer une taxe (d’environ 10 euros).

Il n’est pas très difficile de trouver un appartement à Valencia. Nous avons trouvé rapidement après 5 visites. J’ai pas mal épluchée les sites de logements (tels que idealista, habitaclia et bien d’autres facilement trouvables sur le net). Nous n’avons pas eu besoin de NIE pour louer. (ouf heureusement, je parle pour mon expérience personnelle :D)

Nous avions tout de même la chance d’avoir un pied-à-terre où nous loger pour nos recherches d’appartement: à Peniscola dans la maison de mes beaux parents, à 1h30 de Valencia (je les remercie d ailleurs pour leur hospitalité 😉 ).

Ces trois derniers mois n’ont pas toujours été évident. L’installation des premiers jours s’est avérée un peu chaotique:

  • Pas d’électricité pendant 5 jours à notre arrivée dans l’apart.
  • Pas d’internet les 2 premiers mois car sans le fameux papier N.I.E, très difficile d’obtenir un abonnement internet et ouvrir un compte bancaire. (Vive la 4G et la fin du roaming payant en Europe 🙂 )
  • L’attente trop longue pour les formalités administratives.
  • Les projets professionnelles en standby.
  • Le manque de la famille.

Enfin installé correctement dans notre nouvelle Vie et le N.I.E en poche depuis peu, nous pouvons profiter pleinement de cette merveilleuse ville ensoleillée où il fait bon vivre. Je consacrerai très vite un article sur cette ville, qui ne cesse de m’émerveiller chaque jour.

je terminerai cet article en vous disant écrivant que malgré mes peurs et mes doutes je me sens fière et heureuse d’avoir sauté le pas. Je sens que de belles choses sont à venir et mes rêves me semblent enfin réalisables. Foncez! donnez vie à vos rêves et vous en sortirez plus vivant et heureux. Vous êtes également expatrié ? Racontez moi vos histoires. Il est toujours intéressant de lire différentes expériences.

Lou

23 réflexions au sujet de « Mon expat: un nouveau départ »

  1. Que de galère pour votre arrivée, j’espère que tu vas te plaire là bas ! L’Espagne, le soleil, la chaleur, ça fait rêver ! C’est un rêve qu’on est beaucoup à avoir et peu à concrétiser donc bravo 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. oui effectivement je pense que cela fait parti du jeu il y a un temps d’adaptation avant de pouvoir trouver ses marques mais aucun regret vraiment on en rit maintenant! Partir n’est pas évident pour tous le monde. merci pour ton commentaire, belle soiree

      J'aime

  2. BRAVO a toi ,pour ma part nous nous adorons NERJA et peut etre qu’un jour nous aurons un pied a terre là bas.
    La vie est tellement différente qu’en FRANCE …bisous bonne continuation.
    stef

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou ma belle.Je suis fière de toi et heureuse que tu sois heureuse hihihi.
    J’ai des connaissances à Valencia si jamais tu as besoin de te faire connaître pour ton boulot.
    Des bisousss bonne expérience à toi!😘

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma belle ,merci vraiment beaucoup pour ton com et ton soutien. Trop chou, oui avc plaisir c’est gentil ma belle et si un jour tu passes par Valencia cela me ferait énormément plaisir de te voir.
      des bisous prends soin de toi,

      J'aime

  4. Hola 🙂

    Je te souhaite une excellente expérience à Valencia.

    Je suis ravi que tu es pu trouver sur mon site, Expat Valencia, les infos nécessaires pour t’aider dans ton projet.

    Il est là pour ça 🙂

    À bientôt

    Sylvain

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s